Postmodern Display: Staging the Mind of Marshall McLuhan

Robin C. Whittaker

Abstract


Creatively commingling the life and theories of Canadian media icon Marshall McLuhan may yield robust material for negotiating and staging postmodern performance. This article considers certain of McLuhan’s theories that have parallels to influential postmodern theoretical constructions and the ways in which these parallels are ripe for performance. It considers the uneasy relationship between dramaturgies and dialectics, and deals with frequent criticisms leveled at postmodern thought, including a hectic rejoicing over consumerism, a cacophony of signs, and the dangers of incorporating into performance the mixed-media environments inherent to McLuhanism and postmodernism alike. Finally, the article considers the potential for mixed-media performance to engage with social objectives linked to producing alternative theatre. But it begins and ends by asking the question: Do artists who attempt to stage theory risk allowing the theory to distract from and overwhelm the performance? In order to probe these effects, the sprawling Edmonton science-fiction "Alt-Rock Opera," The Illumination of Marshall McLuhan, is offered as a case study.

Résumé

Associer de façon créative la vie et les théories de Marshall McLuhan, célèbre figure canadienne des médias, voilà une démarche qui promet de produire du matériel solide qui permet de penser la négociation et la présentation d’une performance postmoderne. Whittaker s’attarde dans cet article à quelques-unes des théories de McLuhan qu’on peut inscrire en parallèle à des constructions théoriques d’une grande importance en postmodernisme; l’auteur cherche ainsi à voir comment ces parallèles peuvent servir à enrichir une représentation. Whittaker examine le rapport précaire qu’entretiennent la dramaturgie et la dialectique et aborde quelques-uns des reproches formulés à l’égard de la pensée postmoderne, y compris sa réjouissance fiévreuse à l’égard de la consommation à outrance, sa cacophonie de signes et le risque que représente le recours aux environnements multimédia si essentiels aux tenants de la pensée de McLuhan et du postmodernisme. Enfin, Whittaker voit comment la performance multimédia peut servir à aborder des enjeux sociaux liés à la production d’un théâtre alternatif. Sa contribution part d’une question à laquelle elle revient à la toute fin : l’artiste qui cherche à montrer la théorie risque-t-il de voir son public distrait et sa performance monopolisée par la théorie? Pour examiner ces effets, l’auteur propose une étude de cas d’un opéra tentaculaire « alt-rock » science-fiction d’Edmonton, The Illumination of Marshall McLuhan.

Full Text:

HTML PDF