Michel Tremblay adaptateur de pièces françaises : le cas de Les Trompettes de la Mort

Sathya Rao

Abstract


A well-known novelist and playwright, Michel Tremblay has also authored a substantial number of translations and adaptations that have received little critical attention so far. Surprisingly five of these adaptations, including Les Trompettes de la mort, concern French plays. Why did Michel Tremblay undertake the seemingly redundant task of adapting French plays into Québécois? Was this task informed by the same ethnocentric impulse reminiscent of the 1970s and 1980s and vehemently condemned by Annie Brisset? Through the case-study analysis of the Quebecois adaptation of Les Trompettes de la mort, this article sets out to investigate Michel Tremblay’s poorly documented adaptation practice.


Résumé

Romancier et dramaturge bien connu, Michel Tremblay est également l’auteur de nombreuses traductions et adaptations encore peu étudiées par les critiques. Dans ce large corpus d’adaptations, l’on note la présence pour le moins surprenante de cinq pièces françaises dont Les Trompettes de la mort écrite par Tilly. Comment comprendre le choix de Michel Tremblay d’adapter des pièces françaises ? Faut-il y voir la manifestation de la tendance ethnocentriste des années 1970-80 mise en évidence par Annie Brisset ? À travers l’analyse de l’adaptation québécoise de la pièce Les Trompettes de la mort, cet article se propose de questionner la pratique de l’adaptation de Michel Tremblay.

Full Text:

HTML PDF